UNE TRIBU DE PUNK-PIRATES

Vous êtes en manque de tribus-délires ? Voici un groupe de Punks à consommer immédiatement:

Si vos personnages empruntent souvent les autoroutes de Bitume, à proximité de la cité d'Entropia ou d'ailleurs, ils y rencontreront peut être la terreur la plus innommable qui les sillonne en quête d'une proie facile, la honte de la route, à savoir le "Pote-Enkine", le fameux autocar Punk-pirate commandé par le non moins terrible "Nel-Sonne-Va-Ouvrir".

 

Equipage de l'autobus:

entre 90 et 120 hommes, personne ne le sait exactement, même pas eux: ils ne savent pas compter jusque là. De plus, lors de "tirs de bordée" de canons à boulets, ou dans les virages, il arrive que certains d'entre eux tombent du véhicule. Comme celui-ci ne dépasse pas les 15 à 20 km/h lorsqu'il n'est pas en chasse, il n'est pas rare de voir une dizaine d'entre eux courir après le bus en permanence afin d'essayer d'y remonter dessus. Le chauffeur ne s'arrête que rarement: le moteur étant fatigué, il a peur de ne pas pouvoir repartir.

Description:

Ces punks ne possèdent pas de crêtes à proprement parler, mais une touffe de cheveux, au sommet du crâne en forme de pompon rouge.

Quand il n'y a pas de combat, chacun est libre de faire ce qu'il veut: certains briquent le pont (le toit) et la carrosserie rapiécée, afin que l'on puisse voir les taggs qui les recouvrent.

Le mécano-en-chef ausculte et répare le moteur sans arrêt y compris quand le bus roule.

Le rafistolage en tout genre, ainsi que les travaux divers sont affectés lors des trajets.

En cas de combat, l'autocar accélère jusqu'à sa vitesse maximale. Il se range bord à bord avec le véhicule attaqué et l'équipage y saute dessus armé de grappins.

Lorsque la proie est trop coriace (Drakkar Viking ou véhicules des fils du métal), elle a droit à un tir de bordée par le travers, avant l'assaut. Les Punks utilisent aussi parfois leur marteau "anti-camion" situé sur le toit, et qu'ils appellent affectueusement "le Toupété".

Les prisonniers et le butin sont mis "à fond de cale", c'est à dire: dans la soute à bagages.

Le "chef" de la tribu est l'immonde "Nel-Sonne-Va-Ouvrir", surnommé par ses compagnons "l'ami-rale" car, bien qu'il soit de bonne compagnie, il a une fâcheuse tendance à s'emporter facilement... En retour, il appelle ses hommes les "Mousse-Souillons".

l'Ami-Rale Nel-Sonne-Va-Ouvrir commande donc le navire...euh...pardon: l'autocar le "Pote-Enkine", baptisé ainsi en mémoire d'un de leur pote qui s'appelait Enkine, tué lors d'un abordage. Comme la présence de ce véhicule ennuie les habitants de la région où il sévit, ils l'ont surnommé à raison: le "Pote-Enquiquinne".

A bord, tout est en déliquescence: il règne une pagaille monstre: les armes, les outils, les hommes sont enchevêtres dans la plus grande confusion. Le véhicule est pourvu d'un mât en son centre, en haut duquel plusieurs guetteurs sont entassés dans un "nid de pie", afin de découvrir des victimes à prendre en chasse. Le chiffon déchiré qui pend négligemment en haut du mat et qui sert de drapeau possède un emblème qui n'est même pas centré de façon convenable. Cet autobus est vraiment la "Honte de la route", mais ne vous y fiez pas: si vous le croisez, il vaut mieux posséder un véhicule plus rapide que lui...

L'AUTOBUS: "Le Pote-Enkine"

VITESSE: 100 km/h ACC: 5km/h ESPACE: 110

Accessoires:

-3 pointes d'éventrations+1 pare-choc de combat avant

-Protections pour roues+pneus cross Moteur: 10 points Cargo: 30 points

-Lanceur de clous, d'huile et de fumée Réservoir: 10 points

-Un mat avec un nid de pie et des haubans (si si !)

Armement:

-2X3 canons à boulet tirant de part et d'autre du bus, au travers de sabords

-1 catapulte sur le toit, à l'arrière

-1 lance grenade holocauste tirant à travers la lunette arrière

-1 marteau géant sur le toit (le "Toupété"), situé à l'avant et pourvu d'un mécanisme hydrolique. Quand il est actionné, il se déploie et va frapper toute cible ayant la malchance de se trouver juste devant l'autocar (Dégâts: 5D6).

vers la cité d'Entropia