SAILOR SUIT

Sailor Fuku et Loose Socks: Les uniformes des lycéennes japonaises d'aujourd'hui.

Au japon, le mot " Sailor " fait immédiatement penser aux écolières, car le Sailor suit (ou Sailor Fuku), c'est à dire le costume marin, est l'uniforme que portent les jeunes japonaises pour aller en classe. En réalité, l'uniforme varie énormément selon les écoles et il est possible de déterminer la provenance des élèves que vous croisez dans la rue en fonction des uniformes qu'elles portent.

Il existe deux uniformes, l'un pour l'été et l'autre pour l'hiver. Les filles ne décident pas elles-mêmes du moment où elles peuvent porter l'un ou l'autre: il y a un jour appelé " Koromo-gae " (changement de vêtement) où elles sont obligées de passer d'un uniforme à l'autre.

Cela a lieu en octobre et en juin. Il est impossible de déroger à la règle et si la température n'est pas en rapport avec l'uniforme porté, tant pis pour elles... Les différences essentielles entre les uniformes d'hiver et d'été résident dans la longueur des manches et de la jupe. Comme nous l'avons dit, il existe beaucoup de styles différents de sailor suits: si la plupart sont composés d'une veste bleue marine ou blanche avec col marin (d'où le nom), certains sont avec un noeud au col, d'autres avec une épingle de cravate, ou encore avec le col très ouvert. Les jupes sont la plupart du temps plissées, mais leur longueur est très variable: certaines sont longues et d'autres courtes et même parfois très très courtes. La couleur des uniformes est souvent bleue marine mais il y en a aussi des gris des blancs des rouges des jaunes, des blancs et bleus, des bleus sur blancs, certains avec une poche, d'autre avec deux, avec ou sans fermetures éclairs, etc...

Bien qu'il en existe autant, les écoles ont tendance à adopter un uniforme qui est une variation de l'uniforme " standard ", c'est à dire: une veste blanche avec un col marin et des manchettes de couleur bleue. Le col est fermé par un foulard rouge (parfois bleu) avec un noeud. Le bas est composé d'une jupe plissée bleue marine longue ou courte.

Mais ce qui caractérise aussi la " japonese school girl " d'aujourd'hui, ce sont ce que l'on appelle les " loose socks ": il s'agit d'un phénomène de mode qui prend actuellement des proportions considérables au Japon. En effet, en raison de l'obligation de porter des uniformes tout au long de la journée, les jeunes japonaises n'ont que peu de moyens pour créer un style qui leur permettent de s'affirmer. Les " loose socks " en sont un: elles achètent de grandes chaussettes bien au dessus de leur taille et les enfilent par dessus leurs chaussettes en les faisant monter jusqu'en dessous des genoux. Certaines utilisent de la pâte ou de la colle pour maintenir le tout en place. Les pieds ont ainsi tendance à ressembler à des pattes d'éléphants. Le phénomène " loose socks " a pris tellement d'importance, qu'il est dorénavant possible d'acheter directement des " loose socks " dans le commerce. Lorsqu'une nouvelle élève arrive dans un établissement, elle se doit de porter son ancien uniforme durant deux jours afin que tous les élèves puissent remarquer la présence de la nouvelle-venue.

Mais d'où vient donc le " Sailor suit " ?

En fait, le costume marin fut introduit en 1628 en tant qu'uniforme dans la marine anglaise. Dans les années 1840, le Prince Edward VII fut photographié à l'âge de cinq ans en costume de marin. Ce fut le commencement de tout et le costume marin devint aussitôt à la mode en Europe pour habiller les jeunes enfants, aussi bien les garçons que les filles.

Au même moment, le japon entra dans sa période de modernisation en copiant tout ce qui venait d'occident. Les jeunes filles cessèrent alors de porter le Kimono, le costume traditionnel, et se mirent à s'habiller à la mode européenne, c'est à dire, en sailor suit, très en vogue en Europe à ce moment là. A partir de cette époque, le sailor suit va rester profondément attaché à l'image des jeunes filles jusqu'à aujourd'hui.

Il existe un site internet où tous les types de sailor suits sont représentés sous formes de petits icônes dessinés: c'est très mignon, et cela permet de se faire une bonne idée de la forme, de la couleur et de la diversité des uniformes des lycéennes japonaises. L'adresse est: http://www.st.rim.or.jp/~chiro/JOICON-E.html

Retour aux articles